Boulogne sur Mer, la peche et les traditions maritimes

La coiffe de la matelote boulonnaise "Le Soleil"

La coiffe locale de Boulogne sur mer , portée d'Etaples à Calais en passant par Equihen, Audresselles, Wissant, s'appelle "le Soleil".

Ses formes ont évolué au fil des décennnies.

 Le soleil est composé d'un tissu léger en linon, ou d'un tulle brodé, ou de fines dentelles. Le fond du bonnet est également réalisé avec les mêmes matières, il peut être cependant être composé également  de broderie anglaise.

Nos boulonnaises portent  toujours avec élégance la tenue des Dimanches et des jours de fêtes.

Leurs  caracos sont à manches longues, de couleur foncée, leurs jupes sont souvent en moire noire ou  « vert foncé », avec plusieurs plis, sur nos modèles  on ne voit ni la « queue »  ni la « trotteuse » présentes sur toutes les jupes et robes de l’époque.

Elles portent avec grâce le « soleil ». Nous  voyons le savant travail du « tuyautage » du bonnet. Nos aïeule portent également  un grand châle souvent foncé, quelquefois en cachemire,avec de grandes franges, leurs tabliers sont foncés, quelquefois colorés pour les plus jeunes et souvent « moiré »

A remarquer la grande chaine en or, pouvant atteindre plus d’un mètre de long avec son fermoir en forme de barillet, elles portent également des grands pendants d’oreilles en or, imposants, certains pouvant atteindre le ras de la clavicule .

 

Je me souviens, étant petit, avoir vu des vieilles boulonnaises ou calaisiennes avoir des lobes d’oreilles étirés, avec des oreilles percées dont la largeur des trous s’était élargie du fait du port de ces bijoux…Nos matelotes  portent souvent  les « milanos » dont on a parlé précédemment mais aussi d'autres modèles de grands pendants d’oreille.

 

Comme dans de nombreuses régions françaises, les tenues de cérémonies étaient couteuses à l’achat ou à la fabrication, elles devaient être portées le plus longtemps possibles et faisaient l’objet de beaucoup d’attention et de soins.

Le « soleil » plus accessible  subissait l’influence des modes, la partie tuyautée s’étant fortement agrandie jusqu’aux années 40/50, période à laquelle arriva le déclin de son port et sa disparition.

Sourire N'oubliez pas d'aller voir la page sur ce site réservée aux bijoux folkloriques de la côte, très complet !

La largeur de la coiffe a évolué au fil des années...

tuyautage du soleil

élégance du bonnet et du tuyauté

Transparence de la dentelle

Carole Bouquet porte avec élégance les "milanos"

Pêcheurs boulonnais

Coiffé d’un suroit à larges bords tombant jusqu’au haut du dos, ce pêcheur boulonnais a gardé pour le débarquement du poisson, son grand ciré. Pendant les campagnes de pêche, c’est lui qui le protège des intempéries et des « paquets de mer » qui déferlent sur le bateau, le maintenant ainsi quasiment au sec. La pluie tombe sur tout le corps, ruissèle sur le long ciré et coule en filet mince de la pointe des bottes. Avant d’être porté, le ciré composé de toile de chanvre, était pendu dans le grenier ; il faillait, plusieurs fois par an, le badigeonner d’huile de lin pour le rendre imperméable. L’odeur était désagréable, il fallait aérer abondamment la pièce .

Matelotes en tenue de fête

Une rue du quartier des pêcheurs à Boulogne sur Mer

Le tour du monde en passant par Boulogne, image du chocolat Guerin

Le marché au poisson, photographie albuminée 19ème siècle

Pêcheuse à pied par Francis Tattegrain

La tour Caligula, ancien phare

La crypte de notre dame de Boulogne

Une vieille rue du quartier des pêcheurs de Boulogne sur Mer, rue des machicoulis

Boulogne sur Mer, photographie 19 ème

Le café de la Paix

Boulogne sur Mer : le calvaire

Matelotes boulonnaises en 1951

Matelote boulonnaise et sa fille participant à la grande procession de Boulogne

Notre Dame de Boulogne en faïence de Desvres par Gabriel Fourmaintreau

imgp0220.jpg

Barque de sauvetage, tractée par un cheval

la bonne soupe chez un pêcheur

Voici une coquine matelote boulonnaise... carte postale érotique de l'époque...l'érotisme existait déjà, et Boulogne avait ses propres cartes.

Pensez à retourner au menu, 70 autres pages vous attendent !

Commentaires (1)

1. Aby 19/09/2016

Bonjour, savez-vous qui est le photographe de toutes ses photos ?
Merci d'avance,

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×